, , , , ,

Une rencontre

David Noir et fils - Altéré(s)Go! - Le Générateur - Photo Karine Lhémon
David Noir et fils - Altéré(s)Go! - Le Générateur - Photo Karine Lhémon

David Noir et fils – Altéré(s)Go! – Le Générateur – Photo Karine Lhémon

Une rencontre

Il n’en faut parfois pas davantage pour réinsuffler l’énergie qui, fatalement, finit par faire défaut pour poursuivre un périple scénique.

Sans une telle opportunité de renaissance, le circuit est bien huilé et fatal : le désir s’étiole, puis gangrène la croyance, la confiance ; mange les forces. Puis, sans de nouvelles perspectives, c’est peu à peu, le placard pour les costumes, le tiroir pour le manuscrit, les oubliettes d’une cave pour le décor, le sage rangement méthodique et sans joie pour les cd audio, les fichiers informatiques, les supports vidéos, quand ce n’est pas directement la déchetterie pour les accessoires encombrants. Lire la suite

, , , , , ,

Appel d’urgence

David Noir - Bites et chatte à mains pleines
David Noir - Bites et chatte à pleines mains

David Noir – Bites et chatte à pleines mains

Comme le fruit d’une moisson païenne

Il est une pièce importante de cette machine de création scénique.

Il permet au travail produit en amont d’être soudain en prise avec un réel démultiplié par le nombre et la variété de ses représentants.
En faisant la jonction entre l’énergie d’une équipe et celle du groupe des spectateurs,
la représentation joue ainsi son rôle d’embrayage, tout comme la répétition, au préalable, entre concepteur et interprètes. Lire la suite

, , , , , , , ,

La menace de l’autre ou comment se fuir quand on s’est soi-même rencontré à travers des regards étrangers ?

David Noir - Projet Jazon - Répétitions

 

David Noir - Projet Jazon - Répétitions

David Noir – Projet Jazon – Répétitions

Ne pas répondre aux exigences des autres est le début de mon plaisir

C’est la grande idée à creuser pour sortir de la dépendance et de la haine.

Le tunnel de la liberté. Pas de pardon pour la culpabilité.

S’occuper de soi enfin. Vraiment de soi. De son beau soi fait à sa propre image Lire la suite

, , , , ,

Coming-out: la marmite étouffe encore mieux que le placard

David Noir
David Noir

David Noir

Combien de fois et sous combien de formes faudra-t-il faire ses Coming Out dans sa vie ?

Sans doute jamais assez

Car l’habitude, même de l’apparente acceptation (à commencer par la sienne propre vis à vis de soi-même) est le pire des couvercles.

Lire la suite

, , , , , , , , , , , , , ,

Essentiellement Nu

David Noir nu - autoportrait
David Noir nu - autoportrait

David Noir nu – autoportrait

J’ai toujours haï l’écriture et plus encore le livre

Aujourd’hui, l’un et l’autre m’indiffèrent

Je ne pense pas avoir à dire aujourd’hui beaucoup plus sur un sujet que je connais trop bien et par trop d’évidences, lisibles dans le parcours finalement simpliste qui est le mien. Anti-vocation forcée ; chantage et torture psychologique sous le joug de la vanité d’un père en quête de filiation géniale et pour qui celui qui ne lit, ni n’écrit ne peut être qu’un individu dépourvu de lumière ; un imbécile. Lire la suite

, , , , ,

Centre prendre…

 

David Noir - Jolly Roger

David Noir – Jolly Roger

L’IL de la Tortue

Je construis, mon tombeau, mon isolement, mon château, mon abri, mon égout, mon royaume Lire la suite

, , , , ,

Quelque chose contre le langage des mots

Tyrannologos - David Noir
Tyrannologos - David Noir

Tyrannologos – David Noir

Au fur et à mesure de la croissance de la pensée

les mots se lient entre eux

Ils forment rapidement l’environnement cohérent qui va les détourner de leur sens poétique. C’est pour moi un des désagréments de la réflexion rationnelle. Il s’agit alors de rompre leurs interactions Lire la suite

, , , , , , ,

Scènes nationales et solution finale

David Noir - singe nu
David Noir - Singe nu

David Noir – Singe nu

Quand on crée dans un espace national, on ne rencontre pas le public, on rencontre l’état

On est chez l’état. Public et artistes confondus.

C’est lui qui reçoit ; qui dicte les limites et les règles de bienséances. Il ne peut exister que de l’art officiel dans ce contexte. Aucun artiste ne peut s’en affranchir. Il lui faudrait d’abord dégrader et détruire ce lieu d’accueil pour qu’il ne soit plus reconnu comme étant partie de l’état. Lire la suite

, , , , , , ,

Préface dans ta face

David_Noir_Elephant_petrifie_vignette

 

David Noir - Eléphant pétrifié de Roumanie

David Noir – Eléphant pétrifié de Roumanie (D’après photo d’un éléphant naturalisé du Muséum d’Histoire Naturelle de Bucarest)

Les éléphants du pouvoir face à l’isolement de la création scénique

Faire bombance avec culture

À chacun son chemin

Le mien est celui de la brisure poétique et de la confusion volontaire – des arts, des genres, des sens, des sexes, des lieux de l’esprit et du corps et bien sûr, des sentiments.

Lire la suite

, , , , ,

Créer ses richesses

David Noir - Orange rouge
David Noir - Orange rouge

David Noir – Orange rouge

J’ai mis l’image d’une demi-orange sur cette page

C’est une demi orange que j’ai scannée

Une demi orange obtenue à partir d’une orange entière que j’ai achetée ; peut-être avec l’argent de mes assédics – comment savoir ? Lire la suite