Scrap - Création 2014 -David Noir

«Sagacité accidentelle» et Beauté du Hasard

Les efforts de conception trouvent avantage à s’allier vertueusement aux aléas du vivant. Bien que la vanité humaine puisse en être blessée, il est commun de s’apercevoir que les fruits de la pensée volontariste ne surpassent pas forcément l’aléatoire survenant dans un contexte préparé à l’accueillir.

La Nature a horreur du vide. Les Hommes aussi. Toute cavité sera comblée.

Le projet SCRAP dessine des chemins de traverse entre cette vérité tendancieuse et le concept du « féminin » qui par delà les femmes, censées en être l’archétype, concerne toute forme de vie, d’organe ou d’organisation semblant ne pas se suffire à elle-même et destinée à se parfaire dans la complétude d’une autre. De même, la narration aurait besoin d’une histoire, la bouteille d’un bouchon et l’enfant de parents. Ce qui est peut-être vrai dans le monde qu’on dit réel, le serait sûrement moins dans celui du hasard des mélanges et des relations improbables. Un être évolué ne se définit pas uniquement par ses organes, non ?

Quand la magie du rationalisme n’opère plus, vient sans doute le temps de changer de modèle, pour ne plus jamais en avoir.

Voir la page consacrée à SCRAP