, ,

Entre !

David Noir - Homme fantôme
David Noir - Individu fantôme

Individu fantôme

Nous vivons ici.

Ici, l’Image de Soi est la base de tout.

La base de tout ce qui fait notre monde social. C’est le socle. Lire la suite

, , , ,

Ma pomme

David Noir - Concept Pomme Vulve - Double pénis
David Noir - Concept Pomme Vulve - Double pénis

Pomme vulve à double pénis

« Roi par les prénoms; Guerrier sur un plateau ; Poète un peu chaque jour.

Noir, anar esclave et nègre marron, tentant encore la fuite. Bi, même gai quand j’y arrive … » Lire la suite

, , , , , , , ,

Profession 2 fois : réalistement athée et mystiquement humain

David Noir - Les camps de l'Amor - Bouilles à baise
David Noir - Les camps de l'Amor - Bouilles à baise

David Noir – Les camps de l’Amor – Bouilles à baise

À vous qui viendrez visiter

« Les camps de l’Amor »

 

Bonjour, Bonsoir,

Je ne vais pas vous parler de ce que ça raconte, parce que j’espère bien sincèrement que ça ne racontera rien, rien de ce qui se raconte ; que ça se suffira à soi-même pour celles et ceux qui désireront le prendre ainsi. Lire la suite

, , , , , , ,

Répugnance

David Noir - Sans Culotte
David Noir - Sans Culotte

David Noir – Les Camps de l’Amor – Ah ça ira, ça ira…

Ah ça ira, ça ira, ça ira…

Je ne veux pas être pisse-froid, ni cracher dans la soupe, loin de là. Quelle soupe ? Celle de l’élan de solidarité nationale. Lire la suite

,

adorer … punir … adorer … punir … adorer … punir …

David Noir - Je suis salement

David Noir - Je suis salement

La société ne devrait pas être une usine à symboles

De toutes les récupérations, celle d’un événement ou d’une pensée par un « peuple »* sous pavillon idéologique ou influence de diktats politiques est pour moi la pire. Un symbole, un slogan, c’est la réduction et la dévalorisation pratique des nuances de la pensée. Lire la suite

,

Où est Charlie ?

Noir

David Noir - Noir

Moi, je ne suis pas Charlie. Je suis Noir.

C’est pourquoi j’ai remplacé pour un temps, ce 7 janvier 2015, ma photo de profile FB par un carré de cette couleur. Mais pas uniquement. Aussi parce que c’est un symbole, simpliste comme tous les symboles, qui représente pour nous, en certaines circonstances, le deuil. Lire la suite

, , , , ,

AUTOPORTRAITS

David Noir - Les camps de l'Amor - Apfel fürher
David Noir - Les camps de l'Amor - Apfel fürher

Autoportrait en Apple führer © David Noir – « Les Camps de l’Amor ».

Je témoigne de là où je suis

En bon archéologue, je crée ma ruine.

La solitude des champs de l’enfance n’est pas celle que l’on arpente épisodiquement à l’âge adulte. Lire la suite

, , ,

Sang voix

So Sade © David Noir - Les Camps de l'Amor
So Sade © David Noir - Les Camps de l'Amor

So Sade © David Noir – Les Camps de l’Amor

Quand on pense, il faut écrire

Ça, c’est quand il devient insupportable de dialoguer avec soi-même

Inutile de le faire dans tout autre cas. Inutile, inconcevable, indécent, pollueur à tout crin, inconséquence stupide de le faire pour produire du mot, faire joli, se donner une contenance ou se targuer d’avoir quelque chose à dire. Non, on n’a rien à dire sauf lorsqu’il est parfois nécessaire de se fendre d’un verbiage amoureux. Mais ça, ce n’est pas écrire. Lire la suite

, , , , , , ,

Retour d’Erosphère

David Noir - Retour d'Erosphère
David Noir - Retour d'Erosphère

David Noir – Retour d’Erosphère

libertin: (du latin libertinus, « esclave qui vient d’être libéré », « affranchi »

Bien qu’ayant vécu un triolisme amoureux fondateur et quelques autres passions menées activement de front, je ne suis pas un libertin. Pourquoi ? Parce que, très vite, les relations aux autres m’envahissent mentalement et mon travail en est perturbé. Lire la suite

, , , , , , , , ,

Le cerveau est l’enclume

Le public de Scrap - Le Générateur - Photo Karine Lhémon
Le public de Scrap - Le Générateur - Photo Karine Lhémon

Le public de Scrap – Le Générateur – Photo Karine Lhémon

La civilisation vaut mieux que la culture

Elle est moins prétexte à l’obscurantisme des peuples centrés sur le folklore de leurs acquis culturels. À mes yeux, toute culture ne sera jamais qu’un pauvre folklore face à la civilisation de l’élaboration de soi-même. Lire la suite