, , , , , , , ,

Profession 2 fois : réalistement athée et mystiquement humain

David Noir - Les camps de l'Amor - Bouilles à baise
David Noir - Les camps de l'Amor - Bouilles à baise

David Noir – Les camps de l’Amor – Bouilles à baise

À vous qui viendrez visiter

« Les camps de l’Amor »

 

Bonjour, Bonsoir,

Je ne vais pas vous parler de ce que ça raconte, parce que j’espère bien sincèrement que ça ne racontera rien, rien de ce qui se raconte ; que ça se suffira à soi-même pour celles et ceux qui désireront le prendre ainsi. Lire la suite

, , , , , , , , ,

Le cerveau est l’enclume

Le public de Scrap - Le Générateur - Photo Karine Lhémon
Le public de Scrap - Le Générateur - Photo Karine Lhémon

Le public de Scrap – Le Générateur – Photo Karine Lhémon

La civilisation vaut mieux que la culture

Elle est moins prétexte à l’obscurantisme des peuples centrés sur le folklore de leurs acquis culturels. À mes yeux, toute culture ne sera jamais qu’un pauvre folklore face à la civilisation de l’élaboration de soi-même. Lire la suite

, , , , , , , , , , ,

Défense du masque Ulin

David Noir - Défense du masque Ulin
David Noir - Défense du masque Ulin

David Noir – Défense du masque Ulin

Ecoutez la voix du monstre

Mesdames, Messieurs,

Suite à un mouvement de grève d’une certaine catégorie d’un genre personnel, nous ne sommes pas en mesure de vous présenter le programme prévu.

Veuillez nous excuser pour le gène occasionné. Lire la suite

, , , , , , ,

Introduction aux « Parques d’attraction »

Plan d'installation de "La Toison dort"- janvier 2011 - Le Générateur
Plan d'installation de "La Toison dort"- janvier 2011 - Le Générateur

Plan d’installation de « La Toison dort » – Le Générateur

En avril 2013 au Générateur

Je vous invite à venir découvrir cet univers et à y évoluer sans plus de limite entre être spectateur ou acteur.

Pas d’inquiétude ; vous y laisser aspirer ou vous y soustraire sera toujours de votre ressort.

Je vous propose de venir travailler avec moi dans cette aire de jeu que nous avons commencé à bâtir lors d’une première installation l’an dernier, dans ce même espace, durant les jours où fut donnée  « La Toison dort » à Gentilly, au Générateur. Rebelote avec cette fois, comme deuxième étape, l’ambition plus prononcée d’effacer le plus possible la notion de « spectacle » au profit de la confusion des rôles et de l’émergence d’une autre forme. Lire la suite

, , , , , , ,

Les Innocents

Les Innocents - David Noir - Photo Karine Lhémon
Les Innocents - David Noir - Photo Karine Lhémon

De gauche à droite : Angéla Laurier, Jean-François Rey, Sonia Codhant, Philippe Savoir, Jacques Meystre, Any Tingay, David Noir – Les Innocents – David Noir – Photo Karine Lhémon

LES INNOCENT ou «16 à nez noirs»

Des enfants fantômes aux nez noirs comme ceux des koalas forment le nouveau zoo humain.

On s’y touche et s’y fait toucher en un gang bang d’orangs-outangs pas dégoûtang.

Vous pouviez joindre vos corps à nos chairs mêlées, nus si vous vouliez comme à l’aube d’une humanité en transports dans des trains noirs et blancs, fantômes également, vers les camps des débris de nos nuits, quand on était petits. Lire la suite

, , , , , , , , ,

Méthodes de travail et visée des représentations

David Noir - Autoportrait
David Noir - Autoportrait

David Noir – Autoportrait

Adieu triste cohérence

Depuis plusieurs années je distingue 2 zones principales nécessaires à mon activité: le laboratoire, à caractère totalement privé et le plateau où s’effectue la réalisation publique. J’inclus dans ce deuxième espace, les répétitions avec les interprètes – acteurs, mais également premiers découvreurs des fruits d’une recherche solitaire qu’il serait impropre de réduire à une phase d’écriture de texte. Lire la suite

, , , , , , , ,

Pornographie et vent frais de l’acte gratuit

David Noir - Altéré(s)Go! - Photo Karine Lhémon - Le Générateur
David Noir - Altéré(s)Go! - Photo Karine Lhémon - Le Générateur

David Noir – Altéré(s)Go! – Photo Karine Lhémon – Le Générateur

L’intime qu’on ne pourrait réussir à montrer sans tomber dans la porno… blablablabla…

Une thématique insupportablement naïve, bête, banale et tellement récurrente

« Tu comprends, la suggestion de l’érotisme, c’est tellement plus fort que la brutalité pornographique… »
« Oui, oui, oui … et mon cul ? » répondrais-je sobrement. Lire la suite

, , , , , ,

Appel d’urgence

David Noir - Bites et chatte à mains pleines
David Noir - Bites et chatte à pleines mains

David Noir – Bites et chatte à pleines mains

Comme le fruit d’une moisson païenne

Il est une pièce importante de cette machine de création scénique.

Il permet au travail produit en amont d’être soudain en prise avec un réel démultiplié par le nombre et la variété de ses représentants.
En faisant la jonction entre l’énergie d’une équipe et celle du groupe des spectateurs,
la représentation joue ainsi son rôle d’embrayage, tout comme la répétition, au préalable, entre concepteur et interprètes. Lire la suite

, , , , , , , ,

La menace de l’autre ou comment se fuir quand on s’est soi-même rencontré à travers des regards étrangers ?

David Noir - Projet Jazon - Répétitions

 

David Noir - Projet Jazon - Répétitions

David Noir – Projet Jazon – Répétitions

Ne pas répondre aux exigences des autres est le début de mon plaisir

C’est la grande idée à creuser pour sortir de la dépendance et de la haine.

Le tunnel de la liberté. Pas de pardon pour la culpabilité.

S’occuper de soi enfin. Vraiment de soi. De son beau soi fait à sa propre image Lire la suite

, , , , , , ,

Préface dans ta face

David_Noir_Elephant_petrifie_vignette

 

David Noir - Eléphant pétrifié de Roumanie

David Noir – Eléphant pétrifié de Roumanie (D’après photo d’un éléphant naturalisé du Muséum d’Histoire Naturelle de Bucarest)

Les éléphants du pouvoir face à l’isolement de la création scénique

Faire bombance avec culture

À chacun son chemin

Le mien est celui de la brisure poétique et de la confusion volontaire – des arts, des genres, des sens, des sexes, des lieux de l’esprit et du corps et bien sûr, des sentiments.

Lire la suite