Articles

, , , , , , ,

Des collages immédiats

David Noir - SCRAP - Le Générateur - mai 2014 - Photo Karine Lhémon
David Noir - SCRAP - Le Générateur - mai 2014 - Photo Karine Lhémon

David Noir – SCRAP – Le Générateur – mai 2014 – Photo Karine Lhémon

Je vais dans le sens où rien n’a de sens

Dans le sens où « vouloir dire » me semble la chose la plus insignifiante qui soit

Dans le sens où ne se trouve de sens qu’une fois dépassé le désir d’en donner

Nous avons bâti un monde de goûts et de couleurs, d’opinions et de points de vue. Nous en sommes parfois fiers. Personnellement, je ne tiens aucune de nos supposées qualités d’appréciation comme des valeurs réellement profondes. Elles me semblent plutôt être les symptômes de la panique de nos cerveaux soucieux de se trouver des reflets, en proie à l’incapacité de répondre à l’apparente incohérence des images qu’ils ne cessent de tricoter de nuit comme de jour à partir d’un fatras de perceptions accumulées depuis l’enfance.

La machine semble toujours prête à s’emballer et nous nous savons intimement guidés par un pilote aveugle. Lire la suite

, ,

La peau sur les zoos

David Noir - La peau sur les zoos - Photo Karine Lhémon
David Noir - La peau sur les zoos - Photo Karine Lhémon

David Noir – La peau sur les zoos – Photo Karine Lhémon

Performance

Du traitement de la nature qui l’environne à lui-même, l’homme en a trophée

Une proposition de David Noir à l’occasion de La Nuit des Musées

le 20 mai 2017 au Musée de la chasse et de la nature

Lire la suite

, , , , ,

Défense du masque Ulin – Performance le 31 mai 2014 – 19h – #frasq à la Galerie Nivet-Carzon

David Noir-#frasq - Défense du masque Ulin

David Noir - Défense du masque Ulin - #frasq

David Noir – Défense du masque Ulin – #frasq

Performance pachydermo-phallique solitaire

Action visuelle et sonore

Fils de la jungle et de Kipling, éléphanteau, trompe écourtée, trompé de mensonges sorciers, quitte libre sa savane, devient garçon douillet.

Lire la suite

, , , , , , , , , , ,

Journal des Parques J-14

David Noir - Médée-Guenon
David Noir - Médée-Guenon

Médée-Guenon par David Noir – « J’ n’attends plus rien » d’après Fréhel – Paroles: Guillermin. Musique: Malleville, Cazaux 1933

Comme un cheval sur le halage, trime et tombe au cours du voyage

La première image qui me soit venue instinctivement quand je me suis mis en tête de créer sur scène le premier épisode de La Toison dort en 2007, dans un lieu de création de Montreuil fièrement nommé La Guillotine, à l’invitation de Philippe-Ahmed Braschi, fut celle d’une guenon anthropomorphique aux attitudes mélodramatiques. Lire la suite

Items portfolio