Articles

, , , , ,

Lady Commandement

Les camps de l'Amor_David Noir_Photo Karine Lhémon_Le Générateur
Les Camps de l'Amor - Christophe Imbs et David Noir - Photo Karine Lhémon - Le Générateur

Les Camps de l’Amor – Christophe Imbs et David Noir – Photo Karine Lhémon – Le Générateur

Rien ne m’importe.

Il faut être là et c’est tout.

Le vivant, c’est là ou bien ça n’est pas ; et c’est tout.

Là, devant mes yeux et c’est tout. Lire la suite

, , , , , , , , , ,

Journal des Parques J-28

David Noir - Bouche et torse
David Noir - Bouche et torse

David Noir – Bouche et torse – Fragment – Autoportrait

PARQUES – MODE D’EMPLOI – partie 2

Ce que je cherche, la vraie énergie des choses ; elle en moi ; pas ailleurs. Ça commence ici.

Un paragraphe d’introduction au projet « La Toison dort », rédigé pour le programme de ma première date de création solo de JaZon à La Guillotine et daté du 22 mai 2007, commençait ainsi :

Ça commence par un homme seul, préparé depuis l’enfance à la conquête du pouvoir et marchant à la rencontre du « plus grand nombre ». On l’appellera Jason. S’ouvre ainsi l’ère de la lâcheté des hommes face à la détermination d’un seul. Lire la suite

, , , , , ,

Simulacres et attitudes sociales : les mauvais spectacles nuisent à l’humain.

Les Innocents - David Noir - Cie La vie est courte - Photo Karine Lhémon
Les Innocents - David Noir - Cie La vie est courte - Photo Karine Lhémon

Les Innocents – David Noir – Cie La vie est courte – Photo Karine Lhémon

Jouer n’est pas faire semblant

Jouer sur une scène, c’est s’amuser « pour de vrai »

Dans le cas contraire, zéro intérêt. Le plateau est un endroit protégé, une petite cellule douillette où l’on peut, où l’on doit, se permettre tout ce qu’il est impossible de faire dans un autre contexte. Prendre ce micro-risque vis-à-vis de soi-même et des autres, c’est la moindre des choses. Lire la suite