Articles

, , ,

Voix de la disparition

http://davidnoir.com/wp-content/uploads/2017/04/David_Noir_Fauve_de_cinema_big.jpg
David Noir - Fauve de cinéma

David Noir – Fauve de cinéma – Pastel

Les artistes crèvent

C’est ce que je crois, au-delà d’une formule de comptoir (bien que l’on parle sûrement assez peu des artistes aux comptoirs), prononcée à l’emporte-pièce.

Ils crèvent comme tant d’autres espèces animales qui voient leur territoire se restreindre à cause de l’envahissement de leurs terres par les hommes.

On transforme leurs espaces sauvages en parcelles cultivables ; on défriche ; on abat Lire la suite

, , , , , , ,

Retour d’Erosphère

David Noir - Retour d'Erosphère
David Noir - Retour d'Erosphère

David Noir – Retour d’Erosphère

libertin: (du latin libertinus, « esclave qui vient d’être libéré », « affranchi »

Bien qu’ayant vécu un triolisme amoureux fondateur et quelques autres passions menées activement de front, je ne suis pas un libertin. Pourquoi ? Parce que, très vite, les relations aux autres m’envahissent mentalement et mon travail en est perturbé. Lire la suite

, , ,

Archéologie des Parques n°5

David Noir - Les Parques d'attraction - carton Portfolio 5

David Noir - Les Parques d'attraction - carton Portfolio 5

Dernière et 5ème ère des Parques d’attraction

Photos par Karine Lhémon

Pour y accéder, cliquez sur l’image

, , ,

Archéologie des Parques n°3

David Noir - Les Parques d'attraction - carton Portfolio 3

David Noir - Les Parques d'attraction - carton Portfolio 3

Entrez dans la 3ème ère des Parques d’attraction

Photos par Karine Lhémon

Pour y accéder, cliquez sur l’image

, , , , , , , ,

Journal des Parques J-8

David Noir - Mix pénis et vulve
David Noir - Mix pénis et vulve

David Noir – Mix pénis et vulve

MON CON BAT

L’évocation d’un « féminin » palpitant à l’intérieur même de ma verge d’homme, associée à l’idée de lutte pour parvenir à en être un selon mes critères, m’est apparue judicieusement exacte pour parler de mon identité masculine telle que je veux la dépeindre et la revendiquer. Lire la suite

, , , , , , , ,

Journal des Parques J-11

E la nave va - Federico Fellini - 1983
E la nave va - Federico Fellini - 1983

E la nave va – Federico Fellini – 1983

Souquez ferme !

C’est l’ordre que je m’intime à moi-même à un rythme constant, jour après jour, heure après heure, à la fois matelot et capitaine à bord de mon esquif.

Le chenal n’est pas bien large. Même les personnes les plus averties et les plus compréhensives ne peuvent qu’avoir du mal à se figurer l’étroitesse de la marge de manœuvre dont dispose le convoi que représente un projet comme Les Parques d’attraction. Je ne cherche pas, disant cela à larmoyer, ni me faire plaindre ; ce qui ne me serait réellement d’aucune utilité, pas même en tant que cataplasme de l’âme. Lire la suite

, , , , , , , , , , , , ,

Journal des Parques J-16

David Noir - Les Animaux Décousus
David Noir - Les Animaux Décousus

David Noir – Les Animaux Décousus – 1992

Cinema Paradiso

La seule et unique fois où je suis allé dans un cinéma porno, c’était en 1991, pour les besoins de la vidéo de long métrage que je réalisais alors et dont j’ai déjà indiqué dans ces pages combien sa création fut décisive et à la source de tout ce que je mis sur pied depuis, notamment au théâtre. Le film s’intitulait « Les Animaux Décousus » et procédait d’une exploration intime, tournée principalement seul, sur la base de mon propre corps comme matériau visuel, en particulier mon sexe Lire la suite

, , , , , ,

Journal des Parques J-18

Le prisonnier - Patrick McGoohan
Le prisonnier - Patrick McGoohan

Le prisonnier – Patrick McGoohan

C’est paradoxalement, arrivé au pied de ma montagne, que je comprends que je peux avoir du pouvoir sur les choses. Il suffit de me redresser et de la gravir.

Frodon mon ami, tiens bon, encore quelques mètres à franchir qui te séparent du but.

Je vais, tambour battant, rattraper mon retard. Le retard d’une vie, mais pas uniquement la mienne, car le sentier que je me mets à emprunter à partir de ce point est celui commun à toutes les vies en quête d’elles-mêmes. Lire la suite

, , , , , , , , , , ,

Journal des Parques J-22

My lonesome cowboy
My lonesome cowboy

My lonesome cowboy • Takashi Murakami, 1998. Fibre de verre, acrylique et acier, 288 x 117 x 90 cm

My lonesome cowboy

Disposant de trop peu de temps ou de profondeur, pour me lancer aujourd’hui dans un long article un peu fouillé – ce qui, je le sens, va me manquer ; comme quoi, n’importe quoi vraiment, peut devenir une drogue ! – je me contenterai d’un petit hommage à deux personnages dont les silhouettes ont marqué un tournant dans ma vie artistique et émotionnelle, de la même façon qu’on plie irrémédiablement le coin de la page d’un livre pour ne plus oublier une phrase qu’elle contient. Lire la suite

, , , , , ,

Journal des Parques J-31

David Noir - L'affaire Louis trio
David Noir - L'affaire Louis trio

David Noir – L’affaire Louis trio

Pour les filles que je côtoyais, j’étais donc bien un garçon, mais d’une autre planète.

Puisqu’on me percevait ainsi en découvreur de mondes, j’endossais le rôle avec ferveur. Lire la suite

Items portfolio