Articles

, , , , , , ,

Journal des Parques J-13

Les dents de la mer
Les dents de la mer

Roy Scheider prêt à faire exploser la bouteille d’oxygène dans la gueule du requin. « Les dents de la mer » (Jaws) – Réalisation Steven Spielberg – 1975 – Scène finale

Extirpés de la nuit animale, notre pire cauchemar est de redevenir des proies

Je me souviens de Jaws

Rien que le titre que je ne comprenais pas, mais dont je voyais la calligraphie dans les revues, en petits caractères en dessous de la traduction française plutôt libre, « Les dents de la mer », en disait long tout en étant si court. Lire la suite

, , , , , , , , , , ,

Journal des Parques J-19

Chocobite - Sexe de David Noir - Moulage sur le vif, puis coulé en chocolat plein
Chocobite - Sexe de David Noir - Moulage sur le vif, puis coulé en chocolat plein

CHOCOBITE – Sexe en chocolat de David Noir – Moulage sur le vif – Tirage plein

PARQUES – MODE D’EMPLOI – partie 4

2 phases pour le deuxième groupe de dates

23 avril : LES CENT CIELS D’UN MONDE VIVABLE 2

J’ai indiqué sur le site:

Marelle – Terre, enfer, ciel  

pseudo solo par David Noir & Co

Tout seul ou presque, je cherche le chemin du retour. Elle semble inaccessible cette zone là de ma tête ? Et si je passais par la tienne ? Tu me regardes comme un chevreuil lors d’une chasse à courre. Sois gentil, cette fois, ne tire pas.

Comprendre ce que l’on fait est une limite indépassable. Lire la suite

, , , ,

L’Ovule et le Narcisse

David Noir - L'art est nié -La Toison dort - Photo Karine Lhémon
David Noir - L'art est nié -La Toison dort - Photo Karine Lhémon

David Noir – L’art est nié -La Toison dort – Photo Karine Lhémon

Je suis un ovule qui engendre des champs de narcisses stériles

Je domine, m’a-t-on dit un jour. Whouaf wouaf ! La bonne blague.

Créer du spectacle ou du lien participe de la même chimie. S’il était vrai que je domine ce serait à travers le désir d’être fécondé, par appétit d’en apprendre plus, de m’amuser plus, d’échanger plus, de jouir plus. Les narcisses ne régénèrent qu’eux-mêmes, jouissent de ce petit dépassement de s’être entrevus dans la glace. Lire la suite