Articles

, , , , , ,

Journal des Parques J-18

Le prisonnier - Patrick McGoohan
Le prisonnier - Patrick McGoohan

Le prisonnier – Patrick McGoohan

C’est paradoxalement, arrivé au pied de ma montagne, que je comprends que je peux avoir du pouvoir sur les choses. Il suffit de me redresser et de la gravir.

Frodon mon ami, tiens bon, encore quelques mètres à franchir qui te séparent du but.

Je vais, tambour battant, rattraper mon retard. Le retard d’une vie, mais pas uniquement la mienne, car le sentier que je me mets à emprunter à partir de ce point est celui commun à toutes les vies en quête d’elles-mêmes. Lire la suite

, , , , , , , , , , ,

Journal des Parques J-41

David Noir - Mes testicules - Autoportrait
David Noir - Mes testicules - Autoportrait

David Noir – Mes testicules – Autoportrait

Je livre ici un extrait d’un texte encore en cours de rédaction quoique bien avancé, que je diffuserai certainement sur ce site, sous la forme d’un court manifeste dédié au masculin et plus spécifiquement à sa représentation à travers l’image de son sexe et le commentaire qui en est fait. Ce sujet est au coeur de ma vie et de mon travail de longue date. Je l’aborde avec émotion, vigueur et conviction car il revêt une importance considérable pour moi et, je l’imagine et l’espère, pour beaucoup d’hommes. Lire la suite

, , , , , , , , , , , , , ,

Journal des Parques J-47

David Noir en érection, masturbé par Valérie Brancq - La Toison dort - Photo Karine Lhémon
David Noir en érection, masturbé par Valérie Brancq - La Toison dort - Photo Karine Lhémon

David Noir en érection, masturbé par Valérie Brancq – La Toison dort – Photo Karine Lhémon

Heureusement, depuis la fin de la première décennie de ce nouveau siècle, nous sortons peu à peu de la honte du pénis dans laquelle j’ai été éduqué comme beaucoup de ma génération.

Véritable déni de soi-même obligatoire

transmis et entretenu, y compris par les porteurs de ce sexe eux-mêmes, au profit d’un encensement pervers – car en réalité dominateur et machiste, de celui de la femme.

Je suis heureux d’avoir pu être ainsi en érection, aux côtés de Valérie Brancq, à la vue de toutes et tous, dans mon propre spectacle et me sentir libre en scène lors de cette Toison dort donnée l’an passé au Générateur. Lire la suite