Articles

, , , , , , ,

Retour d’Erosphère

David Noir - Retour d'Erosphère
David Noir - Retour d'Erosphère

David Noir – Retour d’Erosphère

libertin: (du latin libertinus, « esclave qui vient d’être libéré », « affranchi »

Bien qu’ayant vécu un triolisme amoureux fondateur et quelques autres passions menées activement de front, je ne suis pas un libertin. Pourquoi ? Parce que, très vite, les relations aux autres m’envahissent mentalement et mon travail en est perturbé. Lire la suite

, , , , , , , , , , , ,

Journal des Parques J-36

David Noir - La Toison dort - Photo Karine Lhémon
David Noir - La Toison dort - Photo Karine Lhémon

David Noir – La Toison dort – Photo Karine Lhémon

Ne sens-tu pas le vent tourner ?

Le vent porteur de ce qui était honteux devenir légitime ? Le radeau chaotique de la morale moralisatrice sous tes pieds s’ébranler ?

Hélas, non, bien sûr.

Le thème du zoo humain, du type de celui dans lequel on exhiba des kanaks durant l’exposition coloniale de 1931, m’inspire depuis toujours. J’y jouais déjà étant enfant, en m’installant dans ma chambre à demi nu, derrière des barricades de fortune Lire la suite

, , , , , , , ,

Journal des Parques J-44

David Noir - Porno vs Erotisme
David Noir - Porno vs Erotisme

David Noir – Porno vs Erotisme

PORNO vs EROTISME

Quand tu jouis…

Lire la suite

, , , , , , , ,

À mes yeux

David Noir _ Jazon dans "La Toison dort"
David Noir - Jazon dans "La Toison dort"

David Noir – Jazon dans « La Toison dort »

Il est fréquent de rencontrer chez un public, amateur et professionnel confondus,

le désir et l’attente d’être bouleversé

secoué émotionnellement ou emporté par une spirale de sentiments grandioses face au spectacle auquel il est venu assister. C’en serait presque une loi, un gage absolu de qualité. La chose représentée n’aurait de sens – d’autant plus dans le cas de propositions abstraites qui en seraient par là, sauvées – que si elle provoquait cette secousse Lire la suite