Articles

,

Têtu

Les Innocents de David Noir - Affiche Filifox - Philippe Savoir - Photo Karine Lhémon

« Bienvenue à vous dans la chambre de David Noir… »

TÊTU

ROUEN Corps de textes

Cliquez sur la vignette de l'article pour voir l'original

Les Rouennais portent le texte à même le corps pour cette deuxième édition de Corps de textes, (festival des écritures en scène»: Genet, Minyana, mais aussi des auteurs et des poètes venus de Russie, de Grèce ou d’Australie, comme le très média­tique Daniel Keene. Corps de textes programme également le fantastique Déshahillage, comédie mortelle de Jean-Michel Rabeux, et une performance de l’étrange et sexuel David Noir, 16 à nez noir: «Nous sommes au théâtre. Un théâtre entièrement branlé à la main; la mécanique d’un plaisir douloureux, honteux. On peut le montrer, l’exhiber, mais c’est comme ça qu’il est fait, par un individu seul un peu enfantin, dans sa chambre.» Bienvenue à vous dans la chambre de David Noir…

Corps de textes, du 3 mai au 18 juin, au Théâtre des Deux Rives, à Rouen.

Tél. : 02 35 70 22 82.

,

Têtu

Les Innocents de David Noir - Affiche Filifox - Philippe Savoir - Photo Karine Lhémon

« Bienvenue à vous dans la chambre de David Noir… »

TÊTU

ROUEN Corps de textes

Cliquez sur la vignette de l'article pour voir l'original

Les Rouennais portent le texte à même le corps pour cette deuxième édition de Corps de textes, (festival des écritures en scène»: Genet, Minyana, mais aussi des auteurs et des poètes venus de Russie, de Grèce ou d’Australie, comme le très média­tique Daniel Keene. Corps de textes programme également le fantastique Déshahillage, comédie mortelle de Jean-Michel Rabeux, et une performance de l’étrange et sexuel David Noir, 16 à nez noir: «Nous sommes au théâtre. Un théâtre entièrement branlé à la main; la mécanique d’un plaisir douloureux, honteux. On peut le montrer, l’exhiber, mais c’est comme ça qu’il est fait, par un individu seul un peu enfantin, dans sa chambre.» Bienvenue à vous dans la chambre de David Noir…

Corps de textes, du 3 mai au 18 juin, au Théâtre des Deux Rives, à Rouen.

Tél. : 02 35 70 22 82.

, , , , ,

Quelque chose contre le langage des mots

Tyrannologos - David Noir
Tyrannologos - David Noir

Tyrannologos – David Noir

Au fur et à mesure de la croissance de la pensée

les mots se lient entre eux

Ils forment rapidement l’environnement cohérent qui va les détourner de leur sens poétique. C’est pour moi un des désagréments de la réflexion rationnelle. Il s’agit alors de rompre leurs interactions Lire la suite