Articles

, , , ,

Emma

David Noir - Scrap - Emma
David Noir - Scrap - Emma

David Noir – Scrap – Emma

Emma riait sans qu’on puisse deviner de quoi

Sa bouche formait des mots, mais leurs sonorités étaient inaudibles, absorbées dans la masse, la masse pulpeuse de son visage bien nourri, pareil au masque satisfait d’un Gille de Binche. Lire la suite

, , , ,

Journal des Parques J-6

Hôtel Paradoxe
Hôtel Paradoxe

Hôtel Paradoxe

Détente au cœur de mon rythme effréné

parenthèse enchanteresse, incursion d’un peu de soleil de minuit dans ma nuit noire

résolument jamais glauque, mais travailleuse comme celle d’un mineur de fond noctambule, je prends avec bonheur la résolution de répondre positivement au pneumatique reçu le matin même, m’informant de l’invitation qui m’est faite de séjourner pour un soir à l’Hôtel Paradoxe. Lire la suite

, , , , , , , , , , ,

Journal des Parques J-14

David Noir - Médée-Guenon
David Noir - Médée-Guenon

Médée-Guenon par David Noir – « J’ n’attends plus rien » d’après Fréhel – Paroles: Guillermin. Musique: Malleville, Cazaux 1933

Comme un cheval sur le halage, trime et tombe au cours du voyage

La première image qui me soit venue instinctivement quand je me suis mis en tête de créer sur scène le premier épisode de La Toison dort en 2007, dans un lieu de création de Montreuil fièrement nommé La Guillotine, à l’invitation de Philippe-Ahmed Braschi, fut celle d’une guenon anthropomorphique aux attitudes mélodramatiques. Lire la suite

, , , , , , , , , ,

Journal des Parques J-28

David Noir - Bouche et torse
David Noir - Bouche et torse

David Noir – Bouche et torse – Fragment – Autoportrait

PARQUES – MODE D’EMPLOI – partie 2

Ce que je cherche, la vraie énergie des choses ; elle en moi ; pas ailleurs. Ça commence ici.

Un paragraphe d’introduction au projet « La Toison dort », rédigé pour le programme de ma première date de création solo de JaZon à La Guillotine et daté du 22 mai 2007, commençait ainsi :

Ça commence par un homme seul, préparé depuis l’enfance à la conquête du pouvoir et marchant à la rencontre du « plus grand nombre ». On l’appellera Jason. S’ouvre ainsi l’ère de la lâcheté des hommes face à la détermination d’un seul. Lire la suite

, , , , ,

Mise en ligne d’un embryon

David Noir - Sur le chemin des enfants morts
David Noir - Sur le chemin des enfants morts

David Noir – Sur le chemin des enfants morts

Nouveau site

Aussi minimaliste soit-il pour l’instant, je mets en ligne ce nouveau site dédié à mes bricolages sonores pour donner un peu d’élan à mon radeau sans plus attendre. Lire la suite

, , ,

La nudité : une affaire d’enfance – la poésie : l’instinct de créer l’instant

Enlacement - Valérie Brancq - David Noir
Enlacement - Valérie Brancq - David Noir

Enlacement – Valérie Brancq – David Noir

Nos corps nus, nos sexualités, les fantasmes et tabous générant notre excitation…

bref, nous et nous, en bref

Il semble que les représentations de nos propres corps, arrières pensées et pulsions continuent de nous poser des problèmes avec leurs images ou disons plutôt, avec la nôtre, celle de notre espèce. Lire la suite