Articles

, , , ,

Journal des Parques J -3, -2, -1, 0 …

David Noir - Les Parques d'attraction - Le Générateur
David Noir - Les Parques d'attraction - Le Générateur

Affiche des « Parques d’attraction » – Design Filifox

Last but not least

Je rentre dare-dare … illuminé …

je vois les feux verts, les feux rouges qui m’apparaissent comme des illuminations … me sens fébrile et content … heureux … malgré tous les problèmes, toutes les difficultés … la fatigue … heureux … tout ce qu’il reste à faire

Lire la suite

, , , ,

Journal des Parques J-21

Dr. Jekyll and Mr. Hyde
Dr. Jekyll and Mr. Hyde

Fredric March dans Dr. Jekyll and Mr. Hyde de Rouben Mamoulian (1931)

Le choix de Hyde

Ce post est un préambule à l’article qui lui fera suite demain. J’ai tenu à rédiger ce préambule, afin que l’article en question ait des chances d’être mieux compris pour ce qu’il doit être et que la pensée qu’il contient ait moins de risque d’être reléguée sans plus de considération du côté du manichéisme. Lire la suite

, , , , ,

Vitesse de ma lumière

David Noir - Frankenstein templier - La Toison dort - Le Générateur - Photo Karine Lhémon
David Noir - Frankenstein templier - La Toison dort - Le Générateur - Photo Karine Lhémon

David Noir – Frankenstein templier – La Toison dort – Le Générateur – Photo Karine Lhémon

Suis-je intelligent ?

La question semble dense à mes propres oreilles.

Pourtant, elle n’est pas si philosophique qu’elle en a l’air, car elle débouche fatalement sur une impasse, le fond ne relevant pas d’une quantité mesurable mais plutôt des qualités spécifiques de cette intelligence.

Ma question première, que toute créature consciente peut, je crois, reprendre à son compte, serait donc plutôt :

« Qu’est-ce que mon intelligence aujourd’hui ? ».

Et celle qui vient tout de suite après :

« Comment est-elle modifiée, quotidiennement façonnée, stimulée par mon époque ? » Lire la suite

, , , , ,

Bien haïr en son temps

Le concile d'amour - Anna Brun - No-Naime Cie
Le concile d'amour - Anna Brun - No-Naime Cie

Le concile d’amour d’Oskar Panizza – Anna Brun – No-Naime Cie

Fin de la lecture de Archimondain joli punk de Camille de Toledo

avec sa couverture de Kermit aux seins nus

offert par Sonia Codhant.

Comme quoi les Muppets ont encore leur mot à dire. Aussi triste et mélancolique qu’étrangement rafraîchissant ; la résistance au monstre fluide, empathique et pandémique de la mondialisation depuis les années 80. Donne envie de lire Taz. Une pensée pour Tarkovski et la zone de Stalker. Je me sens encore une fois en retard ; comment se fait-il que rien ne m’ait éclairé à la parution du livre de Hakim Bey en 1985, ni depuis. Lire la suite

, , , , , , ,

Scènes nationales et solution finale

David Noir - singe nu
David Noir - Singe nu

David Noir – Singe nu

Quand on crée dans un espace national, on ne rencontre pas le public, on rencontre l’état

On est chez l’état. Public et artistes confondus.

C’est lui qui reçoit ; qui dicte les limites et les règles de bienséances. Il ne peut exister que de l’art officiel dans ce contexte. Aucun artiste ne peut s’en affranchir. Il lui faudrait d’abord dégrader et détruire ce lieu d’accueil pour qu’il ne soit plus reconnu comme étant partie de l’état. Lire la suite