Articles

, , ,

Aller plus loin ?

David Noir - Votre enfant n'a qu'un oeil
David Noir - Votre enfant n'a qu'un oeil - Le Générateur - [ FRASQ ] # 8

Votre enfant n’a qu’un oeil

Ultra-violence artistique

poétique et sociale !

Violence, violence ! Youpi !

Je bondissais dans ma chambre avec le bonheur unique de tabasser tout le monde comme Alex dans « Orange mécanique » au son de « La pie voleuse » de Rossini et de la 9ème du merveilleux Ludwig Van.

Archi-puissance de la théâtralité enfantine !  Lire la suite

, , ,

Infirmités

David Noir - Marionnette

Moi je … construis ma marionnette

Je…

David Noir - Marionnette

Moi je construis des marionnettes …

… ne vois rien d’autre de possible que de se cantonner au « je ». Parce que l’autre n’est pas moi. Parce que l’autre porte en lui une part insupportable qui n’est pas moi, mais le serait tout autant si elle était moi. Car il y a autant d’insurmontable à me supporter moi-même que cet autre qui n’est pas moi. Lire la suite

, , , , , , ,

Journal des Parques J-13

Les dents de la mer
Les dents de la mer

Roy Scheider prêt à faire exploser la bouteille d’oxygène dans la gueule du requin. « Les dents de la mer » (Jaws) – Réalisation Steven Spielberg – 1975 – Scène finale

Extirpés de la nuit animale, notre pire cauchemar est de redevenir des proies

Je me souviens de Jaws

Rien que le titre que je ne comprenais pas, mais dont je voyais la calligraphie dans les revues, en petits caractères en dessous de la traduction française plutôt libre, « Les dents de la mer », en disait long tout en étant si court. Lire la suite

, , , , , ,

Journal des Parques J-18

Le prisonnier - Patrick McGoohan
Le prisonnier - Patrick McGoohan

Le prisonnier – Patrick McGoohan

C’est paradoxalement, arrivé au pied de ma montagne, que je comprends que je peux avoir du pouvoir sur les choses. Il suffit de me redresser et de la gravir.

Frodon mon ami, tiens bon, encore quelques mètres à franchir qui te séparent du but.

Je vais, tambour battant, rattraper mon retard. Le retard d’une vie, mais pas uniquement la mienne, car le sentier que je me mets à emprunter à partir de ce point est celui commun à toutes les vies en quête d’elles-mêmes. Lire la suite

, , , , , , , ,

Pornographie et vent frais de l’acte gratuit

David Noir - Altéré(s)Go! - Photo Karine Lhémon - Le Générateur
David Noir - Altéré(s)Go! - Photo Karine Lhémon - Le Générateur

David Noir – Altéré(s)Go! – Photo Karine Lhémon – Le Générateur

L’intime qu’on ne pourrait réussir à montrer sans tomber dans la porno… blablablabla…

Une thématique insupportablement naïve, bête, banale et tellement récurrente

« Tu comprends, la suggestion de l’érotisme, c’est tellement plus fort que la brutalité pornographique… »
« Oui, oui, oui … et mon cul ? » répondrais-je sobrement. Lire la suite