Articles

, , ,

Infirmités

David Noir - Marionnette

Moi je … construis ma marionnette

Je…

David Noir - Marionnette

Moi je construis des marionnettes …

… ne vois rien d’autre de possible que de se cantonner au « je ». Parce que l’autre n’est pas moi. Parce que l’autre porte en lui une part insupportable qui n’est pas moi, mais le serait tout autant si elle était moi. Car il y a autant d’insurmontable à me supporter moi-même que cet autre qui n’est pas moi. Lire la suite

, , , , ,

SCRAP Diary – 05 / À quoi sert la guerre ?

David Noir - Scrap
David Noir - Scrap

David Noir – Scrap

La civilisation vaut mieux que la culture

À quoi sert la guerre ?

Je parle ici de la guerre quasi ethnique, culturelle, passionnelle et pulsionnelle. La guerre raciale pourrait-on dire, au sens de l’affront fait par la race que représente « l’autre ». Lire la suite

, , , , , , , , ,

Journal des Parques J-38

David Noir - Les Parques d'attraction
David Noir - Les Parques d'attraction

A mort le libre arbitre – Any Tingay, Valérie Brancq – Les Parques d’attraction – David Noir – Photos Karine Lhémon

Attentat au pire

Les gens qui connaissent mon travail pensent parfois qu’il porte spécifiquement sur le corps. En fait, je ne crois pas m’intéresser plus au corps qu’aux animaux ou à la nature dans son ensemble, c’est-à-dire de façon profane et relativement lointaine. Non que je ne le souhaiterais pas, mais il me faudrait disposer en stock de quelques vies supplémentaires pour m’y consacrer pleinement.

Lire la suite

, , , , , , , , , , , , , ,

Essentiellement Nu

David Noir nu - autoportrait
David Noir nu - autoportrait

David Noir nu – autoportrait

J’ai toujours haï l’écriture et plus encore le livre

Aujourd’hui, l’un et l’autre m’indiffèrent

Je ne pense pas avoir à dire aujourd’hui beaucoup plus sur un sujet que je connais trop bien et par trop d’évidences, lisibles dans le parcours finalement simpliste qui est le mien. Anti-vocation forcée ; chantage et torture psychologique sous le joug de la vanité d’un père en quête de filiation géniale et pour qui celui qui ne lit, ni n’écrit ne peut être qu’un individu dépourvu de lumière ; un imbécile. Lire la suite