Périodiquement, régulièrement, SCRAP enfante ou expulse des résidus de sens ou de non sens, ce qui pour la matrice, revient précisément au même.

Le spectacle dont je rêve aujourd’hui est un théâtre à la Pollock.

David Noir - Main et maint vagins

David Noir – Main et maint vagins

Une performance où écriture, mouvement, image et environnement sonore se trouvent aléatoirement projetés et superposés dans l’espace, comme autant de giclées de peintures sur la toile. Abstraction, bribes de chansons, mais aussi, une manière de « cut-up » des événements scéniques et des variations des humeurs des interprètes, guident ce travail.

Le sens littéral des œuvres a, pour moi, fait son temps. Je n’ai plus envie de comprendre ce que je vois ni ce que j’entends lorsque je suis en présence de créations vivantes.

Non que je comprenne tout, mais bien souvent, sans pourtant disposer d’aptitudes spéciales, je comprends trop. Or je ne viens pas là pour ça, mais pour m’enfouir dans un fatras d’espaces mentaux comme dans un inextricable langage dont je ne possède enfin pas complètement les bases.

RETOUR VERS SCRAP ELEMENTS