, , , , , , , , , ,

Pourquoi SCRAP ?

David Noir - Scrap - Dorian Gay
David Noir - Scrap - Dorian Gay

Autoportrait de David Noir en Dorian Gay

Pourquoi SCRAP ?

Parce qu’au fur et à mesure des années, en pratiquant mon travail, en « créant » comme on dit, j’ai été amené à m’interroger sur l’intégrité des individus et la difficulté croissante que j’avais à croire en leurs capacités, conscientes ou non, à suivre un comportement rectiligne et honnête, conforme à leurs convictions, y compris dans mon cas. Lire la suite

, , , , , , , ,

SCRAP Diary – 01 / Et volent les poissons …

David Noir - Scrap - Collage
David Noir - Scrap - Collage

David Noir – Scrap – Collage

Au cours d’une vie, on ne compte plus les moments où l’on n’est pas soi-même

Même tout seul, on peut avoir le sentiment de n’être pas en phase avec son être profond. On ne s’écoute pas. C’est plus tabou encore que de rêver violer des jeunes filles ou de fantasmer sur les corps des enfants. On ne se rêve pas. Lire la suite

, , , , , , , , , , , , ,

Journal des Parques J-9

David Noir - 1985
David Noir - 1985

En version “Homme qui venait d’ailleurs” avec mon amie Rania la veille de “l’incident”

Comme la silhouette d’un rocher

dont la forme particulière et familière émerge, m’indiquant que nous entrons dans la zone littorale, le cap symbolique de la dizaine de jours nous séparant du terme du voyage vient d’être passé. Lire la suite

, , , , , , , , , ,

Journal des Parques J-24

Bus de Christopher Johnson McCandless
Bus de Christopher Johnson McCandless

Le bus où se sont achevées l’aventure et la vie de Christopher McCandless en 1992, portées à l’écran dans le fim “Into the wild” .

Into the mind

Il y a, je crois, deux conditions principales dont il faut connaître les natures, qui sont susceptibles d’influencer le succès d’une entreprise, quelle qu’elle soit : soit vous voyez précisément les contours de ce que vous produisez ou visez d’obtenir, action, création, comportement … soit « l’objet » créé est trop vaste pour que votre vision l’englobe ou encore son dessin est flou ou indéterminé. Lire la suite

, , , , , , , , , , , ,

Journal des Parques J-36

David Noir - La Toison dort - Photo Karine Lhémon
David Noir - La Toison dort - Photo Karine Lhémon

David Noir – La Toison dort – Photo Karine Lhémon

Ne sens-tu pas le vent tourner ?

Le vent porteur de ce qui était honteux devenir légitime ? Le radeau chaotique de la morale moralisatrice sous tes pieds s’ébranler ?

Hélas, non, bien sûr.

Le thème du zoo humain, du type de celui dans lequel on exhiba des kanaks durant l’exposition coloniale de 1931, m’inspire depuis toujours. J’y jouais déjà étant enfant, en m’installant dans ma chambre à demi nu, derrière des barricades de fortune Lire la suite

, , , , , , , , ,

Journal des Parques J-38

David Noir - Les Parques d'attraction
David Noir - Les Parques d'attraction

A mort le libre arbitre – Any Tingay, Valérie Brancq – Les Parques d’attraction – David Noir – Photos Karine Lhémon

Attentat au pire

Les gens qui connaissent mon travail pensent parfois qu’il porte spécifiquement sur le corps. En fait, je ne crois pas m’intéresser plus au corps qu’aux animaux ou à la nature dans son ensemble, c’est-à-dire de façon profane et relativement lointaine. Non que je ne le souhaiterais pas, mais il me faudrait disposer en stock de quelques vies supplémentaires pour m’y consacrer pleinement.

Lire la suite

, , , , , ,

Journal des Parques J-43

David Noir- Parque de la Poste
David Noir- Parque de la Poste

David Noir – Parque de la Poste

« Des bâtons dans les roues »

Expression parfaitement imagée de notre langue tant on en ressent le caractère heurtant, handicapant et désagréable. Hier, mésaventure ordinaire à la poste ; carte bleue retenue par une machine défaillante. Je l’ai compris tout de suite en entendant le cliquetis du rectangle de plastique butant contre les bords de la fente Lire la suite

, , , , ,

Juste savoir qu’existent les poissons

David Noir - Cousteau
David Noir - Cousteau

David Noir – Cousteau

Oh les banalités ! Oh les conneries !

Oh j’en ai marre, mais ce que j’en ai marre !

ça pue ; ça pue ; ta connerie d’expression au poste qui va tout droit dans ta connerie de micro que tu tiens à bout de main. Ta gueule une bonne fois, putain ; ta gueule ; ta gueule ; ta gueule. Comédien, écrivain, artiste, politique, sociologue, psychanalyste, ouvrier, syndicaliste, pauvres et riches, mais fermez vos gueules et qu’on ne vous entende plus. On. Moi. Le monde du silence. Cousteau sans son chapeau et le son baissé. Juste les poissons. Lire la suite

, , , ,

L’Ovule et le Narcisse

David Noir - L'art est nié -La Toison dort - Photo Karine Lhémon
David Noir - L'art est nié -La Toison dort - Photo Karine Lhémon

David Noir – L’art est nié -La Toison dort – Photo Karine Lhémon

Je suis un ovule qui engendre des champs de narcisses stériles

Je domine, m’a-t-on dit un jour. Whouaf wouaf ! La bonne blague.

Créer du spectacle ou du lien participe de la même chimie. S’il était vrai que je domine ce serait à travers le désir d’être fécondé, par appétit d’en apprendre plus, de m’amuser plus, d’échanger plus, de jouir plus. Les narcisses ne régénèrent qu’eux-mêmes, jouissent de ce petit dépassement de s’être entrevus dans la glace. Lire la suite

, , , , , , , , ,

“… et ce n’est pas assez de bien vivre pour soi”*

David Noir - Femme - masturbation

Femme - masturbation

Mog - Final Fantasy

Étrange hommage

pensera-t-on peut-être

né d’un étrange sentiment après la nouvelle du tremblement de terre qui a secoué ce matin le Japon et le visionnage express de quelques terribles vidéos d’amateurs, témoins du séisme sur place, entrevues via les tweets ou pages facebook de ces inconnus. Lire la suite