David Noir - carte mentale - projet Toison

Organigramme prospectif du projet Toison à ses début en 2007

Qu’on me pénètre, « why not ? »

Mais que je balise le chemin, ça me fait bâiller.

Trop usé pour vraiment écrire aujourd’hui. Enfin, faux de l’exprimer ainsi ; de l’écriture, il en suppure tout au long de la journée, la preuve, comme d’une plaie qui ne cautérise jamais vraiment à force d’être grattée et que la croûte en soit arrachée par agacement ; tout le monde connaît bien cette histoire. D’ailleurs les histoires – je parle de celles des êtres humains et même de celles qu’ils se plaisent à raconter et revendiquer comme de … je sais pas quoi ; de l’art peut-être ; du roman, du théâtre, du cinéma, de la peinture …  j’en sais rien ; je m’en fiche un peu d’ailleurs – bref des histoires, c’est bien ça qui est toujours lourd à mettre en forme. C’est ça qui m’a toujours pesé et que je ne souhaite jamais faire. Mais malgré tout, il en reste encore quelque chose qui s’impose ; une volonté de « dire » et communiquer sous un mode accessible. Lire la suite

David Noir- Parque de la Poste

David Noir – Parque de la Poste

« Des bâtons dans les roues »

Expression parfaitement imagée de notre langue tant on en ressent le caractère heurtant, handicapant et désagréable. Hier, mésaventure ordinaire à la poste ; carte bleue retenue par une machine défaillante. Je l’ai compris tout de suite en entendant le cliquetis du rectangle de plastique butant contre les bords de la fente Lire la suite

Guillaume Junot - Valérie Brancq - Jérôme Allart - David Noir - La Toison dort- Photo Karine Lhémon

Guillaume Junot – Valérie Brancq – Jérôme Allart – David Noir – La Toison dort- Photo Karine Lhémon

Rdv hier au Générateur pour inventaire et point technique sur les nécessités du projet

ce qu’on a ; ce qui nous manque

avec Amandine qui gère l’administration mais aussi les questions de production et deux membres de l’équipe, Jérôme et Guillaume, respectivement aux régies lumière et vidéo-son sur ce projet. Bouffée d’oxygène pour moi de les retrouver. Lire la suite

David Noir en érection, masturbé par Valérie Brancq - La Toison dort - Photo Karine Lhémon

David Noir en érection, masturbé par Valérie Brancq – La Toison dort – Photo Karine Lhémon

Heureusement, depuis la fin de la première décennie de ce nouveau siècle, nous sortons peu à peu de la honte du pénis dans laquelle j’ai été éduqué comme beaucoup de ma génération.

Véritable déni de soi-même obligatoire

transmis et entretenu, y compris par les porteurs de ce sexe eux-mêmes, au profit d’un encensement pervers – car en réalité dominateur et machiste, de celui de la femme.

Je suis heureux d’avoir pu être ainsi en érection, aux côtés de Valérie Brancq, à la vue de toutes et tous, dans mon propre spectacle et me sentir libre en scène lors de cette Toison dort donnée l’an passé au Générateur. Lire la suite